BULLETIN  N  15  

Juin 2003

EDITION N° 15 Juin 2003


La 2CV ne cessera jamais de plaire parce que la 2CV est la jeunesse du monde, la fée d'espérance qui se lève tous les matins. C'est pour ces raisons qu'elle continuera envers et contre tout.

Elle n'est plus produite depuis bien longtemps mais elle est chère au coeur de tous. Pendant toutes ces années, elle a été la première voiture de milliers de personnes.

On n'oublie jamais la première fois.

 

 

Rappel de nos activités depuis l'édition du bulletin N° 14

Participants : Raymond / Janine – Yves / Janine – William / Murielle – Gilles 1 / Anne – Didier / Isabelle

 

Extrait du livre de chevet de Murielle, avec l'aimable autorisation de William.

Préambule : Souvent le soir avant de sombrer dans un sommeil réparateur et tandis que William se contente de lire des magazines relatifs aux belles mécaniques (la revue technique de la 2CV ou de préférence '' Play Boy '') Murielle prend la plume pour coucher sur son bouquin les meilleurs récits de circonstance.


Voici un passage sous le titre :

’Comment nous avons participé brillamment à un rallye touristique dans le canton de Rebais ( Nord du 77 )’’


Mon ‘’ Homme ‘’ en lisant une annonce dans un petit journal local gratuit eût soudain une idée de dernière minute. Elles ne sont pas toutes généralement très bonnes mais celle-là me plût.

Eh ! ! Mumu ! ! ! Et, si nous faisions le rallye de Doue en compagnie de quelques autres larrons du club ? Sait on jamais, même si les inscriptions sont closes, peut être voudront ils quelques 2CV pour agrémenter le rallye.

Après renseignements, l’organisateur accepte encore 4 ou 5 équipages. ( c’est son gagne pain ...).

Mais qu’il a eu raison mon ‘’ bougre ‘’ car, après quelques échanges téléphoniques avec notre Club, les 5 équipages sont constitués :

Gilles1 / Anne / Benjamin / Maxime

Didier / Isabelle / Yohann et William2

Yves / Janine

Raymond / Janine et leurs amis

Et Nous

Rendez vous à la salle des fêtes de Doue à 8 heures le 04 mai 2003. C’est tôt pour un Dimanche. Allez, tant pis pour le câlin matinal, le temps est au beau fixe et l’idée sympathique.

Bon, c’est pas tout, mais il ne faut pas y aller les mains dans les poches quand même ! ! !.

Mince, on a rien sur la région en documentation et là, c’est moi qui, encore une fois, trouve la solution miracle.

Et Internet alors ! ! ! ! ! A quoi ça sert ?

Coup de bol, le site de Rebais existe et en plus il est super complet. Allez William, cela sera mieux que rien, on imprime tout çà avant d’aller se coucher ce samedi soir. ……. La suite ne vous regarde pas …..


Dimanche matin donc à 08h30 prise de connaissance du questionnaire. Ce n’est pas de la rigolade. Dis donc, t’as vu ? y a une page avec que des églises, c’est marrant, on dirait les mêmes que celles qui figurent sur les documentations imprimées hier soir à partir de l’Internet. Ce sera toujours çà de pris comme points.

On est bien d’accord, nous, les deuchistes, sommes et resteront solidaires. Il serait donc plus simple de faire le questionnaire en commun. Réunion improvisée avec les équipages et, à l’unanimité la réponse est OK.

Les départs s’échelonnent jusque 09 heures. Comme d’habitude, nous partons presque ensemble dans les derniers mais il manque déjà Raymond qui est déjà parti devant en éclaireur.

Première étape : le ‘’chamboule tout’’. Déjà la stratégie n’est pas au point, c’est chacun pour soi. Hep ‘’ Mumu, ya aussi la marelle. Merci Janine pour tes tennis ‘’Reebook ‘’ ( c’est peut être çà qui a fait la différence )

Chemins faisant, et en approfondissant le questionnaire on s’aperçoit quand même qu’Internet est bien utile … ! ! ! beaucoup d’indices se trouvent dans ces pages. Bizarre ! ! Cela va nous aider à aller plus vite, heureusement d’ailleurs parce qu’il nous en faut du temps pour se mettre d’accord tous ensemble.

Tiens ! ! il faut ramener un fer à cheval et une plume de poule……pas facile…. Mais rien n’est impossible pour notre fine équipe..

En fait, comme nous n’avons pas trouvé de fermier nous fournissant des plumes et bien on est allé les chercher nous mêmes. Cette mission revient à Anne, Didier et William. Surtout, ne pas maltraiter les bêtes qu’ils disaient à l’Organisation. A charge des hommes de bloquer la poulette et Anne, et bien n’a plus qu’à tirer sur le croupion ( de la poule ) pour choper des plumes.. Cot , cot, cot, Aïe, Aïe, Aïe ……….Ah, si j’avais pris mon caméscope, c’était comique !!!

Ensuite, il y a eu la fromagerie, alors là, je ne sais pas pourquoi, on a fait une razzia de fromages, yaourts et surtout de boissons ( Vins et bières ). Ah ! ! ! la bière de Brie…. On en boirait jusqu’à plus soif. Bon ! ! vivement la pause du midi ….

Oh, là, là..y’a encore la marelle et le tir. Je passe sur la marelle, c’était interminable en plein cagnard. On a fait ce que l’on a pu. Encore une fois, merci Janine pour tes baskets de grande marque.

Pour le tir, dur dur pour William, pas mal pour les autres. Y paraît que le pistolet n’était pas de bonne qualité ( j’y crois pas… ils disent toujours ça les hommes quand il rate leur coup…… ).

Quand est ce qu’on mange ? ? ? ? 13h30 ? ? ? Et, non. Y a encore la champignonnière. Bon, je n’ai pas tout suivi, mais on a copieusement médité sur les énigmes et on ramène une caisse de champignons.

Ok, on mange, Ouf, c’est un peu de détente. Pique nique en plein soleil, heureusement les banquettes de 2CV sont là. Sandwiches au pâté et brie fournis par l’Organisation ….. Miam miam. On a pu se désaltérer en même temps mais il a fallu donner notre caisse de champignons. Il paraît que c’est pour l’omelette du soir… Mais, on a payé quand même ! ! ! Tant pis, il ne nous reste que les yeux pour nos pleurotes…

Allez, il faut repartir, le rallye n’est pas fini. Dommage, elle était bien bonne cette sieste.

Tiens, voilà Raymond. Bien manger ? ….. Non, non, on ne bosse pas sur le questionnaire, on se repose. Et vous ça va ?

Ah! Ta femme et tes amis planchent dans la voiture ? Prêt pour la suite ? …….. Trop tard, pas de réponse, Raymond est déjà reparti.

Ensuite, visite d’une superbe boutique de vannerie avec plein de bibelots décoratifs très sympas, mais bon, on n’a pas de place dans la deuche. Les enfants en profitent pour faire de la balançoire. Après, encore une étape avec pétanques …. Pendant ce temps, notre sage Yves réfléchit, s’interroge et cogite sur ces énigmes qui ne sont pourtant pas du gâteau.

Allez, allez, ne perdons pas de temps. Là, on se déconcentre ( c’est l’après midi et il fait chaud ) Heureusement le dossier Internet est à notre disposition.

A Boissy le Châtel nous attend un conférencier sur un sujet que j’ai oublié. Il a l’impression de s’adresser à une classe ( nous sommes studieux ou endormis ). Didier, en ‘’faillot’’, s’est mis à côté du maître. Mais non, cela ne te rapportera pas plus de point de répondre aux questions du Monsieur ! ! ! !

Prochaine étape pour les tirs aux buts entre équipages rivaux. On se met les uns contre les autres sans avouer que nous nous connaissons. La première équipe, pas mal mais peut faire mieux. Gilles : il n’a pas compris qu’il ne fallait pas retenir les buts pour marquer les points. William, pourquoi tu t’es mis avec lui ? ? ? ? ?

Bon, les filles, on cueille des fleurs pour le bouquet champêtre et on re-visualise le questionnaire. Dommage, Janine n’a pas osé copier ( Elle n’était peut être pas très bien dans ses baskets … ).

C’est bientôt la fin, retour au point de départ à la Butte de Doue. Un petit tour en haut de la butte pour une photo de famille. Vas y , Didier, aligne toi bien sur les 3 autres 2CV. Bon, tout le monde est prêt, mais qui a un appareil photos ? Comme pour les baskets, c’est Janine. Au moment d’appuyer sur le déclencheur, Janine s’aperçoit que la pellicule était finie. Bon, on a plus qu’à aller prendre la sangria en apéro.

Premiers échanges avec l’organisateur qui affirme s’être largement inspiré de l’ Internet. Bonne nouvelle, nous ferons de même. Raymond nous annonce que son équipage a ouvert plusieurs enveloppes de ‘’ survie ‘’ à – 200 points.
Nous passons enfin à table pour l’entrée où nous retrouvons nos chers champignons. Ensuite des ‘’ brieflettes ‘’. Quézaco ? c’est ni plus ni moins qu’une tartiflette mais avec du Brie à la place du reblochon. Fin du repas avec glaces et bien évidemment du vin et bière en boisson.

Voilà le moment important avec l’annonce des résultats du rallye comprenant 21 équipages. Oh, la, la, ils commencent par les premiers. 100 points d’écart entre les premiers, c’est serré ! ! ! ! ! !

1er : les gens de Doue ( normal )

4 ième : Equipage 19 avec la 2CV verte de William / Murielle et les enfants : Tee shirt – 1 panier gourmand ( avec quelques champignons ) 1 corbeille en osier

7 ième Gilles / Anne : Tee shirt -1 sac gourmand ( sans aucun champignon )

8 ième Didier / Isabelle : Tee shirt, 1 porte clef Renault

12 ième Yves / Janine : Magazines et une pellicule photos neuve

15 ième Raymond et son équipe : Magazines et une genouillère.


Voilà en tout cas une journée bien remplie et riche en événements. A l’année prochaine peut être.

Murielle

PS : Quelques passages du récit ont été censurés pour le respect de la morale et pour la bonne convenance.

 

Participants : Raymond / Janine – Yves / Janine – Gilles 1 / Anne – Claude – Thierry / Emilie – Olivier – Didier / Isabelle – Gilles 2 / Jacqueline – André / Marianne – Jean Paul 1

Notre Raymond s’étant amoché un muscle lors des tirs au but durant sa contribution au rallye de Doue du 04 mai, le programme fut modifié. Du projet, il ne resta que notre visite à la brocante de Moisenay avec un très long arrêt au stand de Raymond pour cause d’apéritif bien frais et à volonté.

Ensuite barbecue dans le jardin d’André avec Claude, Jean Paul 1er et Didier aux braises. Et ces gars là, quand ils sont aux fourneaux ce n’est pas pour rigoler car, pour la fumée et les flammes, ils n’ont pas fait de demi-mesure. Vers les 17 heures, nous allons faire un petit tour à la Fête des Moteurs de Courpalay mais la majeure partie des exposants avait déjà quitté les lieux.

Participants : Raymond / Janine – Yves / Janine – Gilles 1 / Anne – Gilles 2 / Jacqueline – André / Jean Paul 1- Jean Paul 4

Rassemblement de Jean Paul1 et Jean Paul 4 chez André pour un départ vers la Ferté Alais.  Malgré le filtrage à l’entrée du champ d’exposition, Jean Paul4 ( qui n’a pas de laisser passer ) en se collant derrière la Méhari, fini quand même par avoir accès aux parkings gratuits des exposants. Pour retirer sa plaque, il faut ensuite faire une queue interminable et Jean Paul1 qui accompagnait André crevait de soif. Vers les 11 heures, tout le monde se retrouve sur le parking dédié aux 2CV et le premier Bergerac frais est très apprécié.

Visite de l’exposition qui ressemble aux années précédentes sauf que les engins de Travaux Publics sont absents.

Déjeuner entre les 2CV et par chance, sans pluie.

Jean Paul 4 revient avec une plaque et quelques babioles bien qu’il ne soit pas inscrit ( Il se débrouille pas mal ce JP4 )

Gilles et Anne sont venus en visiteur.

Une partie de la troupe quitte le terrain vers 16h30 pour se rendre à la Fête à Raoul tandis que l’autre se met en place pour la grande parade.

Pour 2004, il faut inscrire ( c’est gratuit ) le maximum de voitures pour éviter d’être taxé du droit d’entrée relativement élevé.

Participants : Raymond / Janine – Claude – Raoul / Sabine – William / Murielle – André / Marianne – Didier / Isabelle – Gilles1 / Anne – Gilles2 / Jacqueline – André 2 / Madame – Jean Paul 1 – Jean Paul4 / Andrée -

Prévu à l’origine pour le 11 mai, cette grande réception a été reportée pour cause de blessure de Raymond, victime d’un claquage à la Zizou lors du rallye de Doue du 04 Mai

Les invitations lancées, bon nombre de ‘’ fêtards ‘’ ont fait le déplacement et cela valait le coup.

Arrivée le matin dans l’un des parcs du grand domaine arboré de Raymond.

Accueil autour d’un apéro maison puis repas sous la ‘’ Paillote ‘’ pour un excellent menu préparé par des mains de maître. Bravos à Janine et Raymond pour cette gastronomie.

Après midi entrecoupé de divertissements nombreux tels que tir à la carabine, casse œuf, chamboule tout, fléchettes etc.

A ces petits jeux, les dames et les bonhommes furent notés pour recevoir, selon leur classement un petit cadeau offert par les hôtes du domaines. Chacun est reparti avec un souvenir.

Tandis qu’un premier groupe quitte le verdoyant domaine pour regagner leur misérable cabane, les éternels retardataires comme Yves / Janine, Claude, André2 / Madame, André / Marianne passent au deuxième apéro du jour. Confortablement installé en sirotant, notre conversation est interrompue par un coup de téléphone d’Olivier qui appelle au secours pour une panne d’essence dans les environs de Rozay.

Branle bas de combat, notre verre n’étant fini nous envoyons Yves et Claude en dépannage avec le jerrycan d’essence pour tondeuse de Raymond.

Une heure plus tard, tout le monde se retrouve de nouveau à table pour le menu idem de celui du midi.

Séparation tardive malgré la fraîcheur qui tombe.

Encore grands mercis et félicitations à Janine et Raymond pour cette merveilleuse réception.

Tout le monde est prêt à recommencer.

 

Participants : André/Marianne – Claude – Jean Paul 4 – Famille Cap’tain Reims

Extrait du résumé du Site Méhari Club
Les habitants des petits villages du Valois n'en croyaient pas leurs yeux lorsque dimanche ils ont vu défiler 47 véhicules «bi-cylindres Citroën» . C'était le rallye organisé par l'animateur Picardie du Méhari Club Cassis Europe Loisirs, assisté par des membres de l'association «Gar‚Age» de Villers Cotterêts .
Le cortège était composé essentiellement de Méhari, de 2CV mais aussi de véhicules issus de ces engins devenus précieux et que les propriétaires bichonnent et astiquent pour que vivent les ancêtres de nos voitures bourrées d'informatique .
On pouvait admirer un «Katar» de 1977, produit en 200 exemplaires, il participa au Paris-Dakar de 1988, c'est une carrosserie spéciale sur un châssis de Méhari, équipé d'une transmission Voisin . Il y avait aussi une magnifique 2CV cabriolet rutilante de 1993 : «Croisette», dont le propriétaire a réalisé lui-même le moule ainsi que beaucoup d'autres, toujours avec à la base des 2CV. Il était très fier de ses réalisations et intarissable sur ce sujet (Mr Daniel G. Roux) . Ces deux véhicules ont été exposés pendant tout l'hiver au musée de Reims .
Mais le véhicule le plus rarissime était sûrement la 2CV «Sahara», cet engin présente la particularité de posséder 2 moteurs, un avant l'autre arrière, avec alimentation essence au milieu de la portière conducteur ! Il n'est sorti que 694 exemplaires de ce type de chez Citroën entre 1961 et 1966, et on n'en répertorie que 150 restant dans le monde entier.
Pour participer à ce Rallye, il y avait bien sûr beaucoup d'Axonnais, des voisins de l'Oise, de la région parisienne, des Rémois, mais aussi un Belge, habitué à montrer sa belle méhari jaune (qui a remplacé sa malheureuse 2cv Cocorico "décédée" en Espagne au retour du Maroc) dans tous les rallyes, y compris au Maroc ou en Tunisie.
Après le petit déjeuner offert à l'Hôtel Ibis de Villers Cotterêts, le circuit leur a fait découvrir le Valois par des petites routes bordées de jolis villages, que tout le monde a apprécié. L'apéritif offert par l'association Gar'Age suivi du pique-nique à l'ombre des grands arbres des ruines Gallo-romaines de Champlieu a permis de souffler un peu. Mais avant d'attaquer l'après-midi, il fallut slalomer en marche arrière entre des quilles, histoire de se dérouiller un peu. À ce petit jeu, les 2CV ont largement battu les Méharis !! Et puis tous sont repartis vers des destinations à trouver à l'aide de rébus : le circuit des fermes du Valois. Pause pour le goûter au château de Montépilloy, qui a abrité Jeanne d'Arc, l'abbaye de Chaalis, le château d'Ermenonville et son célèbre écrivain jean Jacques Rousseau. La journée s'est terminée à Villers Cotterêts par la remise de lots tels qu'allumage électronique, montres, sac de voyage, etc, offerts par la société Méhari Club Cassis
La randonnée et la convivialité de cette manifestation ont plu à tous, et tous ces «bi-cylindres» ont assuré puisqu'il n'y a pas eu de pannes, preuve qu'ils sont bien entretenus afin qu'ils ne restent pas seulement un vieux souvenir ou un objet de musée.
Merci aux clubs qui ont fait pour la seconde année consécutive le déplacement, et notamment les Deuche Car 77, Dyane Club de France, Citro'Aisne.

Dans le prochain bulletin ………..

Dans le prochain bulletin ………..



Quelques brèves des réunions du Club : Rien


Au programme : Bonnes vacances et on se téléphone pour les nouvelles sorties. A noter cependant :

……A suivre aux prochaines réunions…….


Courants d'air : Toujours rien 


Prochaines réunions :

 

à Chaumes en brie : Salle des Associations derrière la Mairie - A partir de 20h30.

Les 1er Vendredi du mois : 05 Septembre – 03 Octobre – 07 Novembre – 05 Décembre

 

à Nanteuil les Meaux : Salle des Associations à droite de la Mairie - A partir de 20h30

Les 3 ième Jeudi du mois : A préciser